• Chapitre 18

    > Clémentine <

    La nuit a été courte, surtout pour moi, Il y avait plein de bruit dehors, des craquements, des vocalises d'animaux en tout genre et le pire c'est le ronflement de Mila. Jamais, de ma vie, je n'ai entendu une fille ronfler aussi fort. À première vue elle a bien dormi, elle est déjà en mode pile électrique alors que moi j'ai juste envie de me cacher sous la couette encore quelques heures. 

    - Vous êtes prêtes les filles ?
    - Bonjour ! Comme tu peux le voir, mon pyjama est parfait pour aller nettoyer la planète ! 
    - Aller arrête de faire ton aigrie, et bouge tes fesses. 
    - Ok Chef. 

    Chapitre 18

    Elle n’a pas tort en même temps, je ne suis pas ici pour flâner, j'ai passé bien assez de temps enfermée chez moi pour louper même une heure de liberté. 

    - Vous savez où on prend le petit déjeuner ?
    - Aucune idée ! 
    - Je vais aller demander à Raphaël ! Vous pensez qu'il est réveillé ou j'aurais la chance de le voir en caleçon ? 
    - Calme-toi Mila quand même ! 
    - Quelle rabat-joie ! Il n'y a pas que toi qui a le droit de profiter du séjour ! 

    Sincèrement, ça me fait chier, Mila qui craque pour Raphaël. Et moi dans tout ça ? Il ne m'a pas adressé la parole pendant tout le trajet, il m'a snobé lors du débarquement, alors que je suis dans son groupe, je ne comprends pas du tout son délire, avant cette punition ça allait très bien pourtant et là, il agit avec moi comme si je le dégoûtais. Il ne va pas s'en sortir comme ça, je suis en droit d'avoir une explication ou alors qu'il me confirme que la parano me fait partir en vrille. Et c'est fort possible aussi ! Mila fit son apparition avec une moue blasée. 

    Chapitre 18

    - Il était déjà prêt et il nous attend dehors.
    - Ah cool, j'ai super faim ! 

    Delphine sortit presque en courant, je ne savais pas quoi dire à Mila alors j'ai fait mine de ranger mon pyjama. 

    - Je t'avoue que je suis déçue !
    - Pourquoi ? 
    - Bah, je n'ai pas vu les fesses de Raphaël ! 
    - On va vraiment parler des fesses du type qui a genre cinq ans de plus que nous, juste avant le petit-déj ? 
    - Pourquoi pas ? C'est vrai non, il est plutôt mignon ? 
    - Oui peut-être. Tu vas vraiment insister ? 
    - Et mais qu'est-ce qu'il t'arrive pour être aussi méchante ? 
    - Rien mais tu me saoules dès le matin-là avec un gars qu'on connait même pas ! 
    - Il te plaît ? 
    - Pas de tout, je te le laisse, c'est juste que c'est chiant … J'y vais, j'ai vraiment la dalle. 

    Chapitre 18

    J'aime pas lui parler comme ça, mais elle me gonfle à rabâcher Raphael par ci, Raphael par là. Un peu je peux l'accepter, mais trop, c'est trop, puis comme ça elle arrêtera de me pomper l'air. 

    Il fait encore frais. C'est agréable. En arrivant vers mes camarades certains plus réveillés que d'autres, Raphaël se tenait en face de moi, « c'est vrai qu'il est canon ». Mila s'est installée devant moi, je me sens d'autant plus mal face au mensonge, en vérité ça me fait vraiment chier, s'il y a un rapprochement entre eux, c'est drôle, je ne le connais pas vraiment et j'ai pourtant cette sensation de ne pas vouloir le voir partager le feeling qu'on a eu pu avoir avec une autre. Alors déjà, que c'est un beau merdier d'être ici avec Joey, plus l'attitude complètement chelou de Raphaël, et ma copine à qui je mens qui craque sur un mec sur qui je pourrais potentiellement craquer, mais les trois confondus, c'est beaucoup trop pour moi. 

    - Salut tout le monde, vous avez bien dormi ?

    Visiblement tout le monde acquiesça, donc je suis la seule a avoir passé une nuit de merde.

    - Merveilleux ! Les nuits ici sont bien plus reposantes vous ne trouvez pas ? On va aller prendre des forces avant de commencer la journée. Tout le monde est là ?
    - Oui M'sieur. 
    - Alors go, ne perdons pas de temps ! 

    Chapitre 18

    Je vois le manège de Mila avec Raphaël, elle marche collée à lui, à rigoler comme une cagole, je l'ai jamais vue comme ça, et ce n'est pas du tout la Mila que j'aime, elle fait sa pimbêche, comme si elle avait eu besoin de mon autorisation pour essayer de se rapprocher de Raphaël, elle est ridicule et en plus j'suis sûre elle est encore vierge. Il a 22 ans, il ne va pas sortir avec une vierge mineure. C'est pas possible, puis c'est ptêtre même pas son genre. 
    Nous n'avions rien pu voir de la beauté de cet endroit en arrivant hier, il faisait nuit et franchement j'avais pas du tout envie d'explorer la forêt aussi tard et complètement exténuée. Et ce que j'aime le plus ? C'est le chant des oiseaux en chœur, ils donnent envie de se réveiller chaque matin ici. 
    On arrive devant un petit local, un restaurant typique de Selvadora. Joey est déjà la, alors que je ne vois aucun élève de son groupe. Il pouvait pas rester sagement dans son chalet, non, il préfère venir se pavaner et me poser sa face de mari infidèle au réveil. Qu'il aille brûler en enfer ! 

    - Bonjour, comment était cette première nuit ?
    - J'ai vraiment bien dormi, en plus avec Raphaël, je me suis sentie vraiment en sécurité. 

    Chapitre 18

    Non mais ma parole, elle a honte de rien ? Devant un prof au calme, la meuf joue la fille niaise pour pécho, il manquait plus que le rire de pétasse et elle était au top. En fait, elle cache bien son jeu, sous ces airs d'intello, c'est une grosse chaudière, même Joey avait haussé le sourcil, tellement il la trouvait ridicule ! 

    - Je vous laisse aller déjeuner, vous avez une grosse journée qui vous attend, prenez des forces.
    - On va où Monsieur ce matin ? 
    - A dix kilomètres d'ici, je vous laisse la surprise. Ne tardez pas trop à manger, car on a une heure de marche pour y accéder. 

    Marcher ? Une heure ? Je ne voudrais pas faire ma mesquine, mais intérieurement, je jubile. Quelle idée de mettre des petits talons pour nettoyer la planète ! Mila risque d'avoir quelque peu mal aux pieds ce soir. 

    Chapitre 18

    « Chapitre 17Chapitre 19 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Juin 2019 à 14:14

    Mila ! Je suis déçue de son comportement ! Je la voyais plus nature et sympathique, et effectivement, là, elle joue les cagoles ...

    2
    ReiScarlett
    Dimanche 9 Juin 2019 à 23:06
    Mdr les filles sont Garces entre elles quand il s'agit d'un mec aie j'ai peur pour la suite
    3
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 09:14

    Olala, elle me fatigue déjà la Mila. C'est décevant de sa part. C'est typiquement le comportement d'une peste...

    Par contre Clem n'a pas vraiment la bonne posture pour parler... Quand on couche avec un prof...

    4
    Fanny Carson
    Samedi 7 Décembre 2019 à 16:18
    Lol j'avoue en talon ca va pas le faire !! Elle est nunuche Mila sur ce coup là, je la pensais plus maligne !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :