• Chapitre 27

    > Raphaël <

    Je n'aimerais pas être à la place de Clémentine, c'est complètement dingue ! La femme lui tenait encore le visage, elle ne l'a pas non plus lâché des yeux une seule seconde, sous ses sanglots, elle répétait sans cesse « mon enfant ». Comment est-ce possible ? Clémentine fit un pas en arrière en répétant qu'il y avait erreur sur la personne, la situation est complètement confuse pour elle comme pour moi. Voyant sa femme prendre son temps, l'homme impatient s'avança à son tour. 

    - Chérie, nous devons partir, les bagages sont prêts. Il ne manque plus que toi et ta fille qui est partie aux toilettes... À les femmes ...
    - Je pense que nous allons devoir retarder notre départ… 
    - Chérie nous ne pouvons pas ! Pourquoi ? Je croyais que tu en avais marre d'être ici ? 
    - J'ai changé d'avis chéri, je crois que toi aussi ... 

    La femme se décala pour que son mari puisse voir, la raison pour laquelle ils n'allaient pas partir de suite. 

    Chapitre 27

    - Oh mon dieu... !! Tana !!
    - Je suis vraiment désolée, mais comme j'ai dit à votre femme, vous devez faire erreur, je m'appelle Clémentine ! 

    Complètement apeurée, Clémentine me cherchait du regard. Elle commençait à paniquer, je voyais ses yeux brillants indiquant qu'elle n'allait pas tarder à pleurer, je lui pris la main, la seule façon pour moi de la rassurer.  Une voix vint troubler le mal aise, la jeune fille que j'avais ramenée quelques jours auparavant était arrivée, je n'avais pas pu voir son visage, il faisait sombre, et son porche n'était pas éclairé non plus, si j'avais vu son visage ce soir la, j'aurais tout de suite vu la ressemblance. 

    - Bon, on y va ou pas ? J'aimerais bien retrouver mes amies, j'ai dit à Cléo que je la retrouvais ce soir pour aller boire un chocolat chaud... 

    Pas de réponse, elle regarda son père puis sa mère et comprit rapidement que leurs yeux étaient posés sur Clémentine... 

    - Qu'est-ce qu'il vous arrive ? 

    J'avais en face de moi, deux jeunes filles, leurs tenues et la couleur de leur chevelure étaient bien différentes, mais pas de doute possible sur les traits de leur visage, elles étaient identiques... 

    - C'est elle ? Maman, Papa, c'est elle ? C'est Tana ? 
    - Comment ça se fait qu'elle me ressemble autant ? Raphaël, qu'est ce qu'il se passe ? 
    - Clém, essaye de ne pas paniquer.
    - Ne pas paniquer ? Comment veux tu que je ne panique pas ? 
    - Tana …
    - Je ne m'appelle pas Tana! 
    - Pourtant c'est bien le prénom que Maman et Papa t'ont donné à la naissance !
    - Rosely !  

    Chapitre 27

    Ces personnes sont ses parents alors ? Mais qui est la femme avec qui elle a vécu toute sa vie ? Comment est-ce possible ? Ça expliquerait son comportement odieux et dictateur envers Clémentine. C'est une histoire de dingue, moi qui pensais être le seul à avoir des histoires complètement farfelues de ma famille, je suis loin d'être un cas isolé. Clém n'avait même pas ouvert la bouche, elle regardait fixement sa copie conforme. J'ai beau chercher, je ne vois aucune différence entres elles.

    - Nous pouvons tout t'expliquer, tu veux bien ? Du début à la fin. Laisse-nous t'expliquer ...
    - Non mais qu'est-ce que vous allez inventer encore ? Je ne m'appelle pas Tana ! Alors oui peut être que ma mère est un peu spéciale, elle fait des choses odieuses mais de là à me kidnapper vous allez un peu trop loin et franchement même si j'admets que cette jeune fille me ressemble énormément, il y a forcément une explication à cela, plein de gens se ressemblent dans le monde et ce n'est pas pour ça qu'ils sont frères et sœurs. Raphaël, on peut partir ou tu comptes me faire vivre cet enfer longtemps ? 
    - Tu ne veux pas écouter ce qu'ils ont à te dire ? 
    - Franchement non, je n'ai pas envie d'écouter des illuminés qui arrivent de nulle part pour me dire que ma mère n'est pas ma mère... C'est du grand n'importe quoi ! Qui sait, c'est peut-être elle qui me les envoie eux aussi ? 

    Je ne m'attendais pas a une telle réaction !  Quelle personne censée viendrait mentir sur une potentielle parentalité ? Oui bon du coup mon exemple n'est pas super approprié dans cette situation du coup. Je tenta de la rattraper afin que l'homme puisse finir. 

    Chapitre 27

    - Écoute, nous ne voulons pas te forcer à quoi que ce soit, nous ne voulions pas te faire peur... J'en suis désolé mais nous avons cherché notre fille pendant des années, peut-être qu'on se trompe que l'envie de retrouver notre enfant nous fait délirer, que cette ressemblance frappante entre toi et Rosely est juste le hasard, mais nous ne pourrons pas repartir avec ce doute, nous n'arriverons pas à le surmonter... Tu comprends ? 
    - Je suis vraiment désolé pour votre fille, mais ce n'est pas moi … Je ne vois pas comment c'est possible. Et si c'était le cas, admettons ... Personne ne m'a jamais recherché ? Quand quelqu'un kidnappe un enfant, toute les polices sont en alerte, non ? Je me serais aperçue de quelque chose ? Un voisin m'aurait reconnu, non ? Votre récit est insensé !
    - Tu n'étais qu'un tout petit bébé, nous n'avons jamais cessé de chercher notre enfant Clémentine, de te chercher... Nous n'avons jamais perdu espoir. Quand la police avait enfin une piste, elle mettait les voiles sans laisser de trace … Nous n'avons jamais perdu espoir, s'il te plaît regarde cette photo, c'est la femme qui t'a kidnappé, si tu ne l'as ne reconnaît pas, tu pourras partir, s'il te plaît juste ça .. Elle s'appelle Clarisse. 
    - Clarisse ?

    Il prit son porte-feuilles, et en sortit une photo froissée. 

    - Je n'ai que cette photo, elle date de six ans, un employé de supérette l'avait reconnue et avait appelé la police tout de suite mais ils ne sont pas arrivés à temps, elle a peut-être changé depuis, mais juste un coup d'œil c'est tout se qu'on te demande.  

    Le visage de Clémentine se décomposa avant de devenir tout blanche, elle s'écrasa sur le sol. 

    - Clém !!!  

    Chapitre 27

    « Chapitre 26Chapitre 28 »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Juin 2019 à 09:53

    Ahhhhhhh !!!!! Le choc de voir que sa mère est en fait Clarisse la demeurée ! 
    Punaise, tu nous laisses sur une fin comme ça pour le week-end là ! oh

      • Vendredi 14 Juin 2019 à 10:26

        Oui Oui Oui :p Plus que une semaine de chap :o 

    2
    stephy
    Vendredi 14 Juin 2019 à 18:05

    le choc pour Clem mais enfin elle va comprendre pourquoi "sa mère "est bizarre depuis le début hâte d'etre a lundi pour avoir la suite 

    3
    ReiScarlett
    Samedi 15 Juin 2019 à 00:04
    Oh merde le choc la pauvre dur a avalée tout ça
    4
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 11:18

    Que d'émotions pour Clem ! Ça réaction est totalement normal. Même quand des gens t'expliquent ça, tu ne peux pas imaginer que ta mère n'est pas ta mère... Bon dans ce cas, ça explique des tas de chose pour elle...

    5
    Fanny Carson
    Mardi 10 Décembre 2019 à 02:18
    Ah ben tu m'étonnes !! La pauvre ça doit faire un choc !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :