• Chapitre 30

    > Clémentine <

    Je n'ai pas bougé, toujours assise sur ses fichus escaliers, j'aimerais me lever, je veux me lever, mais mes jambes tremblent tellement que je n'en ai pas la force. Mon cœur se serra quand j'entendis à nouveau la porte s'ouvrir, je n'ose même pas me retourner. 

    - Clém tu sais que tu ne vas pas pouvoir rester sur ses escaliers éternellement ? 
    - Je sais Raph.
    - Tu n'as pas envie de savoir ? 
    - Si j'ai envie, mais je n'arrive pas à me lever.
    - Tu sais, ils ont l'air tout à fait normaux. 
    - J'ai l'impression aussi. 
    - Et si je t'aide à te lever, est ce que tu serais capable de rentrer dans ce chalet ? 
    - Sûrement… 

    Il me tendit la main, j'ai hésité une seconde et je l'ai saisie. Qu'est ce que j'ai à perdre ? Rien. Je n'ai déjà pas grand-chose depuis la naissance, alors peut-être que la vie me sourit enfin. 

    Chapitre 30

    - Tu restes avec moi ? 
    - Aussi longtemps que tu le voudras.
    - Même quand je m'appellerais Tana ? 
    - Tu seras toujours la même personne. Qu'importe ton prénom. Tu seras toujours l'adorable rebelle sur qui j'ai craqué. Sauf que tu seras une adorable rebelle heureuse. 

    Je le suivis à petit pas, la pièce était silencieuse, ils étaient tous assis, c'était tellement solennel, ils se sont tous retourner sur moi, la femme arborant un grand sourire et les larmes lui sont montées aux yeux, sa fille lui caressa le dos. Je n'ai su répondre que par un petit sourire gêné. Une place était libre à côté de l'homme, je m'y installai gardant instinctivement un espace de sécurité. J'avais vraiment l'impression d'être le centre d'attention ce qui ne faisait pas du tout redescendre mon angoisse. La femme n'était pas en état de parler, elle essuyait frénétiquement les larmes qui coulaient sur ses joues. L'homme prit la parole.

    - Sache Clémentine qu'on ne veut pas te forcer à quoi que ce soit. 
    - Je sais. 
    - Super. Je ne m'étais pas du tout préparé a ça, si j'avais su j'aurais fait des fiches. Bon, déjà, je suis Tyler, voici Lily et notre .. Ta so... Rosely. M'en veux pas, je suis stressé. 
    - Je crois qu'on l'est tous. 
    - Par où commencer? 
    - Je veux tout savoir. 

    Oui, je veux tout savoir, je suis prête, réellement prête. Raphael est là, juste au-dessus de moi, sa main sur la mienne. J'ai besoin de savoir. Toute ma vie, cette femme m'a montré à quel point elle me haïssait, j'ai toujours cru que c'était ma faute, que je n'étais pas la fille qu'elle avait désirée, je veux comprendre pourquoi elle a fait ça, pourquoi, elle m'a arraché à une famille qui m'aurait aimé à ma juste valeur. Pourquoi elle m'a privé du bonheur auquel j'avais droit. 

    Chapitre 30

    - Ok. Le début du début alors... Il y a de ça quelques années, j'ai rencontré Clarisse, la femme, qui prêtant être ta mère, c'était la sœur de mon meilleur ami, nous avons flirté, mais Clarisse était une jeune fille instable psychologiquement. Notre relation était toxique et j'ai préféré rompre avec elle. Pour notre bien à tous les deux. Elle ne l'a pas très bien vécu alors pour apaiser sa souffrance, j'ai quitté la ville pour m'installer à San Myshuno. J'ai fais le tour des entreprises pour trouver un job pour payer mon loyer, je suis tombé sur une boutique vraiment jolie, je l'appelle la boutique du destin ... Même si l'envers du décor est beaucoup moins romantique.
    - Pourquoi ? 
    - Hum, grâce à elle et malgré tout c'est comme ça que j'ai rencontré Lily. En réalité la patronne de la boutique, était une trafiquante de femmes. Un beau jour, en attendant le tram pour rentrer chez moi, je suis tombé sur la plus belle femme que je n'avais jamais vue, une jeune femme en sous-vêtements, frigorifiée et apeurée. Elle avait réussi à s'échapper. J'avais des doutes sur ma patronne, j'étais certain qu'elle était dans le coup, après avoir mené une petite enquête chez elle, j'en ai eu le cœur net et nous avons préféré partir. 
    - Et vous ne vous êtes plus jamais quittés ? Et ma ... Clarisse dans tout cela ?

    C'est une histoire de dingue, j'écoute attentivement, j'ai tellement de questions que je ne saurais même pas par où commencer, on peut dire qu'ils n'ont pas eu une rencontre des plus banales. La bouche grande ouverte, j'attends patiemment la suite.

    - Malheureusement nos affaires n'étaient pas réglées. Clarisse, comme je t'ai dit, était la sœur de mon meilleur ami, lors de notre fuite, j'ai été obligé de le contacter pour qu'il nous aide, sa famille avait une maison à Selvadora. Nous comptions nous y réfugier le temps de trouver une solution pour se faire oublier. Je ne sais pas si c'est lui ou si elle a surpris notre conversation mais Clarisse l'a su et elle a fini par nous retrouver à Selvadora, pendant plusieurs jours elle nous a suivi, nous n'avons rien vu. Elle peut être extrêmement vicieuse.

    Oh oui, je sais très exactement ce qu'il veut dire par là, tous ces coups fourrés qu'elle m'a fait subir, je commence y voir plus clair. Finalement elle est dingue et ça ne date pas d'hier.

    Chapitre 30

    - Et ensuite ? Qu'est-ce qu'elle a fait ? 
    - Elle a appelé la gérante du magasin, pour elle si elle ne pouvait pas m'avoir, Lily ne pouvait pas non plus. Et elle n'a trouvé que cette manière pour l'évincer. 
    - Mais qu'est-ce qu'elle voulait faire avec Lily ? 
    - Lily était destinée à un homme ... 
    - Quoi ? Mais c'est affreux ! Que s'est-il passé ? 
    - Un soir, j'ai trouvé Clarisse complètement saoule au bar local où on était venu passer la soirée. Elle m'a tout avoué et quand je suis rentré c'était trop tard. Lily avait disparu... Je m'en veux, si je n'avais pas dit a Lily de partir se réfugier à la maison, ils ne l'auraient pas retrouvée...
    - Elle est ici, c'est que tu l'as retrouvée ! Comment ? 
    - J'ai dû pactiser avec le Diable. 
    - Comment ça ? 
    - J'ai promis à Clarisse de rester avec elle toute la vie si elle m'aidait à sauver Lily 
    - Mais vous êtes ensemble, comment as-tu fais ?
    - Je lui ai un peu menti, on va dire. J'ai retrouvé Lily et nous nous sommes à nouveau enfui. Laissant Clarisse en plan.
    - Et si elle m'a kidnappé, c'est qu'elle vous a retrouvés ? 
    - Oui ... Nous pensions vraiment que toutes les galères étaient derrière nous, nous avions acheté une petite maison pour vous accueillir, tout était parfait, nous étions tellement heureux, et tout a basculé après l'accouchement. Quand une sage-femme est rentrée pour nous annoncer qu'un de nos bébés avait disparu... 

    Chapitre 30

    Lily se remit à pleurer. 

    - Et ce bébé c'était moi... Comment avez-vous su que c'était donc .. Clarisse ? 
    - Les caméras de l'hôpital, nous l'avons reconnue malgré ses cheveux courts, je ne pourrais jamais oublier son visage. Nous n'avons jamais cessé de te chercher, et plusieurs fois nous avons été si près de but… Je ne sais pas comment elle a fait pour passer entre les mailles du filet pendant toutes ces années. 
    - C'est dingue… 

    Raphaël ne savait même pas quoi dire non plus. Mais je comprends maintenant tous les petits détails, toutes les excuses qu'elle trouvait constamment pour partir ou pour me garder à la maison, pourquoi elle ne m'aimait tout simplement pas... Je ne sais pas comment le prendre, je ne sais pas si je dois la détester parce qu'elle m'a retiré de ma vraie famille, ou l'aimer parce qu'elle m'a quand même nourrie toute ma vie. C'est un sentiment très déconcertant. 

    - Voila je pense que j'ai tout dit. 

    Lily acquiesça et prit enfin la parole entre deux sanglots.

    - Je comprends que cela puisse être dur, et que tu sois complètement chamboulée, qui ne le serait pas après une annonce pareille... Mais c'est la vérité. 

    Toute ma vie, cette femme s'est moquée de moi, m'a donné un autre nom et personne ne s'est rendu compte de rien. Elle m'a rendu fragile, parano, a fait de moi son bouc émissaire, jamais je ne pourrais lui pardonner son geste égoïste, comment peut-on décider en son âme et conscience de kidnapper le bébé de quelqu'un d'autre pour son  intérêt personnel ? Comment pendant des années elle a pu me dire que j'avais le même caractère que sa mère, que j'avais le même nez qu'elle, comment a-t-elle pu me mentir sciemment sans aucun remord ?

    - Tu nous crois, n'est-ce pas ? 
    - Est-ce qu'il y a assez de place à la maison pour moi ? 

    Chapitre 30

    « Chapitre 29Epilogue : Partie 1 »

  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Juin 2019 à 14:30

    Les révélations ! ^^ Youhou ça veut dire que Clem alias Tana va vivre avec eux !! 

    Trop hâte de lire les épilogues ^^

    2
    ReiScarlett
    Mardi 18 Juin 2019 à 16:13

    voilà la vérité éclate enfin et Tana sait enfin d'ou elle vient !! J'espère que l'autre va payé pour le mal qu'elle a fait a Tana et sa famille !! Raph est adorable un petit couple parfait j'espère qu'ils vont rester ensemble <3 

    3
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 11:40

    Ahhh !!!! Ça doit être dur a encaisser quand même comme histoire mdr

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Fanny Carson
    Mardi 10 Décembre 2019 à 02:34
    Je suis trop contente pour Clem, ou Tana du coup ! Elle mérite d'être heureuse et c'est bien parti pour :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :