• Epilogue : Partie 1

    > Clarisse <


    Je ne regrette rien, ce sont exactement les mots que je leur ai crachés au visage lors de la confrontation, je n'ai plus rien. Ma liberté et le pire… L'amour de ma vie. Je me suis coltinée cette satanée morveuse pendant des années, je l'ai nourrie, logée, acceptée ses caprices, enduré ses pleurs et nettoyé ses couches. Je voulais juste un petit bout de lui auprès de moi, c'est si dur à comprendre ? Je voulais leur faire du mal, leur faire comprendre la douleur quand on perd un être cher et encore, j'aurais très bien pu embarquer les deux quand j'en ai eu l'occasion, aucune surveillance à l'hôpital ça aurait été tellement facile et ils n'auraient plus rien eu, seulement leurs yeux pour pleurer. Toutes ses longues années, à pleurer pour lui alors qu'à la moindre occasion, il est parti batifoler avec cette petite connasse. 

    Près de 18 ans, j'avais fait très attention de prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas me faire prendre, dire que cette comédie aurait pu durer encore si j'avais dit non à cette maudite excursion scolaire, mais pour une fois que je pouvais me débarrasser quelques semaines de cette gamine, j'ai baissé ma garde. Comme si j'avais prévu que toute la famille allait se retrouver là-bas, une coïncidence, un hasard plutôt mal tombé… 

    Maintenant, je me retrouve coincée ici avec une partenaire de cellule flippante, elle est aussi grande que grosse, je l'ai déjà vue plusieurs fois depuis mon arrivée, accroupie à côté de moi pendant que je dormais. Les conditions sont horribles ici, je ne mérite pas cela. Je vais essayer de me faire transférer dans le service psychiatrique, j'y serais mieux. La nourriture est meilleure et les chambres sont individuelles. 

    Je pensais vraiment pouvoir m'en sortir, j'ai payé des avocats pour me défendre, mais en vain, les arguments adverses étaient plutôt convaincants, puis cette petite peste n'a pas fait d'éloge sur le comportement que j'avais eu avec elle toutes ces années à m'occuper gracieusement d'elle... Quelle ingrate ! Mais je n'ai pas dit mon dernier mot, s'ils pensent que je vais rester ici à ne rien tenter, s'ils pensent que je vais purger ma peine sans bouger sans même faire appel, ils se mettent le doigt dans l'œil. 

    Epilogue : Partie 1

    « Chapitre 30Epilogue : Partie 2 »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Juin 2019 à 14:11
    Bien fait pour toi Clarisse ! Et j’espère sincèrement que plaider la folie ne va pas marcher ! Elle mérite pire encore !
    2
    ReiScarlett
    Mercredi 19 Juin 2019 à 16:47

    Bien fait morue !!! non mais !! tu n'as que ce que tu mérite connasse toi même d'abord !! Naméo 

    3
    Vendredi 6 Décembre 2019 à 11:42

    Crève en tole Clarisse !!!!

    4
    Fanny Carson
    Mardi 10 Décembre 2019 à 02:36
    Bien fait pour ta gueule connasse !!! Et j'espère qu'elle va y rester en taule !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :